Sélectionner une page

 

Cette vidéo est la 70ème de ma série « 100 jours pour devenir un Musicien Rebel ».
Hier, tu as découvert [lien type= »article » url= »comment-lire-tablature-en-2-minutes » titre= »Apprendre la Musique – Comment lire une tablature en 2 minutes »]comment lire une tablature en 2 minutes[/lien]. Mais maintenant, tu te demandes : « Quel le conseil musical suivant ? »
Aujourd’hui, je te présente « Comment lire une partition en 2 minutes ? »

Lire une partition de musique

Souvent, le solfège fait peur. J’ai donc tout fait pour SIMPLIFIER au maximum l’apprentissage. J’ai décomposé en 4 étapes.

Étape 1 : Comprendre la portée

Derrière la lecture de note se cache un principe extrêmement simple. La portée est composée de 5 lignes. Les notes du bas sont des notes dites « graves » (comme la contrebasse par exemple). Les notes du haut sont des notes dites « aigües » (comme une flûte traversière par exemple). Pour écrire la musique sur une portée, on peut faire un ROND soit SUR la ligne, soit ENTRE 2 lignes.

Étape 2 : Connaitre l’ordre des notes

Exercice en général assez simple, il faut apprendre l’ordre des notes. C’est-à-dire : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do… (et on recommence indéfiniment).
Il est conseillé aussi de savoir quelle note vient AVANT et quelle note vient APRÈS une note donnée. Par exemple, si on prend comme référence le MI, la note d’avant est un RÉ. La note d’après est un FA.

Étape 3 : Connaitre le principe de lecture de note

Le principe de la lecture de note est très SIMPLE. Il y a 3 types de clés (clé de Sol, clé de Fa et clé d’Ut = clé de Do). En début de portée, la clé ENTOURE la ligne de référence. Par exemple, par convention, la clé de sol est sur la 2ème ligne. L’élément CLEF est donc là. TOUTES les notes qui seront sur la 2ème ligne seront des SOL.
Pour deviner les notes suivantes et précédentes, on utilise l’étape d’avant. Avec l’ordre des notes et la note de référence, c’est un jeu d’enfant !

Étape 4 : Trouver plusieurs notes de référence

L’étape précédente suffit pour déchiffrer n’importe quelle partition. Mais pour aller plus loin, l’idée c’est de MÉMORISER d’autres notes de référence. On mettra ainsi moins de temps à trouver les autres notes.
Et ainsi de suite, jusqu’à ce que TOUTES les notes deviennent des notes repères.

 

Voilà pour aujourd’hui. Tu sais tout ce qu’il faut (j’espère !) pour déchiffrer toutes les partitions de musique. Simple la lecture de note non ?
Demain, on continue avec un nouveau conseil.
Que penses-tu de cette méthode pour lire une partition ? Laisse-moi un commentaire pour me le dire.

À demain